Qui suis-je?

Journaliste, autrice et conférencière.

Après un master de didactique des sciences, j’entame en 2007 une thèse en sciences de l’éducation au sein de l’Ecole normale supérieure de Lyon, interrompue au cours de la quatrième année pour amorcer une réorientation professionnelle.

Au cours d’un congé parental, je découvre l’univers des blogs parentaux, et je réalise l’urgence de proposer aux parents des informations de meilleure qualité : moins infantilisantes, moins dogmatiques, et plus aptes à leur permettre de faire des choix éducatifs éclairés. De cette prise de conscience sont nés en 2012, l’association et le site participatif Les Vendredis Intellos, qui invite tout un chacun, à partager ses lectures et réflexions sur l’éducation des enfants.

A la faveur de quelques articles à succès, mêlant vulgarisation scientifique et questions de société, je commence en 2015 mon activité de journalisme dans les colonnes de Slate, avant de la diversifier par d’autres collaborations et d’y adjoindre une activité éditoriale.

Résolument engagée en faveur du féminisme et du droit des patient-e-s, j’ai pris part en 2015 à la mobilisation contre les touchers vaginaux réalisés sans consentement sur des patientes endormies. Mes enquêtes journalistiques m’ont aussi conduite à mettre en lumière l’ampleur de certaines violences obstétricales, à me faire la voix des victimes de harcèlement sexuel à l’Université, à dénoncer les dérives racistes et homophobes de la formation des étudiants en médecine, ou encore à épingler les agissements non déontologiques d’un groupe Facebook de médecins.

Aujourd’hui, j’ai à cœur de poursuivre ce travail de démocratisation des savoirs et de renforcement du pouvoir d’agir de toutes et tous, au sein d’une double activité de journaliste-autrice et de conférencière.